lundi 8 novembre 2010

Bloguer branché!


Hello mes petits clous!

Je traîne mes guêtres depuis un certain temps maintenant du côté de la SPHERE (non, pas le CUBE. La SPHERE, aka la blogosphère). Cette expérience chèrement acquise m'a permis de compiler un certain nombre de trucs branchés communs à beaucoup de blogs et qui pour tout dire constituent l’essence même de la Culture, que dis-je, de l'Art, Bloguesque. Je vous les livre en vrac...

  • Appelez ses lecteurs par un surnom affectueux débile. En changer souvent.
Cela démontre l'aisance, l'inventivité et l'humour du blogueur. Il ne faut pas hésiter à tomber dans le franchement ridicule, plus c'est stupide, mieux c'est.

Exemple : mon calamar géant, les chaussettes, mes pétales de chrysanthème
  • Avoir des tics d’écriture hautement blogotypés.
Ceci inclut notamment (mais pas exhaustivement):

1) Finir tous les pluriels des mots en al par als. Exemple : des cadals (vous noterez aussi dans ce lien la surexploitation du conseil numéro 1).

2) Ecrire en phonétique quelques mots bien choisis. Exemple ouikend . Ceci prouve l'esprit d’autodérision, la parfaite maîtrise du langage (pour pouvoir outrepasser les règles, il convient déjà de les maitriser) et l'esprit TROP fun du blogueur.

3) Faire des vannes en barrant les mots genre on les a pas dit mais on les dit quand même. Et les remplacer par un mot plus consensuel à côté. Exemple: il est un peu con gentil.

4) Il s'agit également d'alterner allègrement le tu et le vous. Vous, pour montrez que le blogueur ne parle pas qu’à tante Gudule. Tu, pour, malgré sa grande notoriété, montrer sa proximité avec son public.

5) Finir une phrase, puis placer les mots « ou pas » dans au moins 1 article sur 2. C’est tellement à la mode qu'on retrouve ça dans les bouquins. La preuve .
  • Traiter régulièrement de sujets de fond.
Malgré ce qu'on peut en penser, les questions de société intéressent secrètement tous les lecteurs. Ceux-ci ne se contentent pas en effet uniquement de pitreries et autres galéjades, il leur faut de la matière, du solide. Par exemple les retouches des photos de Christine Lagarde ou le commentaire intégral du dernier numéro de Biba.
  • Parler de sexe de temps en temps.
Oui il faut bien attirer le lecteur vagabondant sur Google, et les mots clés principaux recherchés sur Google, ce n’est pas "endives au jambon", c’est tout ce qui a trait au sexe. Point. Petit conseil d’amie au blogueur en goguette, afin de bien sortir dans les moteurs de recherche comme Google, tu peux détailler des pratiques sexuelles extrêmement marginales, ou bien associer des mots clés improbables (exemple coquin / enfiler / banane / blanche-neige/bull terrier, ce qui pourrait donner la phrase : « Mon bull terrier s’est encore enfilé toutes les bananes, ce coquin. Et voilà maintenant qu’il joue dans la blanche neige ! ») (tu pensais à quoi ?)
  • Se battre pour des causes, mais pas trop polémiques.
Le but est de montrer qu'on est engagé, sans non plus se marginaliser de trop. Histoire que tous les lecteurs puissent commenter en chœur et abonder dans le sens du blogueur. A bas HADOPI !!! Bouhhhhh !!!! (ceci dit, à bas Hadopi. Bouhhhhh.)
  • Faire des apartés et des digressions humoristiques.
Mais je diverge, et diverge, c'est énorme. Bref. (Notez le cumul avec le conseil sur le sexe. Two points.)
  • Pester sur le genre humain.
Et plus généralement, faire rire sur le dos des autres. Au choix, ses enfants, son mari, ses collègues, ses patients, le reste du monde. L’administration. Toujours un franc succès (éviter cependant que les personnes se reconnaissent, ça peut parfois poser quelques problèmes d’ordre purement pratique). A ce sujet, je ne peux que trop te recommander de ne pas donner les noms, prénoms et adresses des personnes concernées.


Voilà, je pense que je suis sur la bonne voie là. J'ai presque tout bon. Je n'ai plus qu'à apprendre par coeur tous les conseils de blogage de Partageons l'addiction , et brûler un cierge à Saint Glinglin, saint patron des blogueurs.

A bientôt les petits clous!

Partager

40 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est bien petit padawan tu es sur la bonne voie mais il y aurait encore pire à dire, oh oui tellement pire...
Et puis aussi poser la question en sens inverse pourquoi c'ets toujours les même notes qui marchent, les même qui sont ignorées (ne mentez pas je le vois sur mes stats)

a+

yann frat

Patafix a dit…

Très bien trouvé, le petite résumé des tics d'écritures hautement hype !
Je rajouterais à cette liste le fait de placer au moins une fois par article "mes followers" pour montrer qu'on a des gens 'hachement fan, et de rajouter un mot seul après une phrase. (généralement, "joie" ou "émotion".)

Nicolas a dit…

J'ai essayé de les apprendre, les conseils, j'ai échoué.

Valérie a dit…

@Yann: je me moque surtout beaucoup de moi-même. Chaque culture adopte son langage, c'est normal. Ceci dit, oui, il y aurait des trucs moins anodins à dire...

@Patafix: oups celui là je le fais pas!!! Je parle de mes lecteurs, moi, bêtement!!

@Nicolas: Tu t'en sors pas trop mal quand même, non?

Nicolas a dit…

J'essaie...

Valérie a dit…

@Nicolas: n'empêche que ça manque un peu de "mes pétales de chrysanthèmes" ou "mes canards en sucre", tes chroniques. Tu devrais essayer [conseil de la part de quelqu'un qui ne décolle pas de ses 6000ème et des patates places sur Wikio]

Nicolas a dit…

Bon, je vais essayer de te faire décoller (si je puis me permettre).

Nicolas a dit…

(et si j'oublie pas, parce qu'avec tous mes machins, je ne pense à rien)

Valérie a dit…

Cool! Si tu veux, je peux payer en dessins (moches) de mes enfants, justement je ne savais plus où les mettre!

Nicolas a dit…

Ah ! Non ! J'ai ma dose de neveux et nièces.

Nicolas a dit…

Hop ! 1000 places gagnées.
http://www.aubistrogeek.com/2010/11/bloguer-branche.html

Zette a dit…

Il m'énerve Nicolas. (ou pas)
Han! Il fait rien qu'à me faire découvrir des chouettes blogs (j'ai pas dit Choupi, "hein")
Mais je m'égare, Hélène.
Très bon billet, surtout sur l'usage du TU que je trouve parfois très drôle, parfois très irritant.

El Camino a dit…

Excellent :) Bon ben je m'y mets de suite.

La Mère Joie a dit…

Hi hi hi, excellent, ma caille !

electromenagere a dit…

Je confirme que tous ces points sont justes et que c'est bien pour ça que mon blog a un côté très ringard :)
Quoique ... pour le TU faudrait peut être que je me surveille ...

Dom a dit…

Pour le surnom affectueux donné à ses lecteurs, on ne fera jamais mieux que "ma couille", surtout pour une nana, quand même.

Bien vu, ma couille !

LMO a dit…

Ha mince as Electro, je suis plutôt une blogueuse ringarde...

J4adore ton article tout de même! ;-)

Gwen a dit…

Bien vu ! :)
Néanmoins, je tiens à préciser que je pratique le gâtal et le cadal depuis, au moins, le siècle dernier ! Et ouais !

Marie / GdS a dit…

très vrai !

Eric a dit…

Un peu comme l'écriture en phonétique, il y a sa petite soeur : je veux parler de la mode qui consiste à remplacer un adjectif par le nom duquel il est dérivé. Cette mode semble vouloir exprimer que les règles ne passent pas par l'auteur qui, étant au-dessus de ces règles, s'en affranchit.
L'emploi le plus fréquent semblant être avec l'expression "je suis joie" :
Exemple : ici ou ici ou ou encore !

celibataireetstupefiante a dit…

Tu as raison sur beaucoup de points, surtout sur celui où il faut parler de sexe... j'ai eu un record de lectures avec mon article "Le mythe de la grosse b***", genre 70 commentaires je crois, alors que je l'avais vraiment pas fait exprès... lol

Nicolas a dit…

T'as pas fait exprès de faire grossir une bite ?

(taulière, fallait pas me mettre en lien si tu veux pas que je raconte des conneries).

Uty - Ecribouille a dit…

Je plussoie hautement. :D

philippe meoule a dit…

Bon, ben alors, à ce moment là, moi, ce que je vais faire, c'est te piquer tes conseils + ceux de Nicolas tout en y ajoutant mon génie naturel, et normalement j'explose au wikio, ce qui est mon unique raison de bloguer... Non mais !

Valérie a dit…

@ALL: débordée par les comms - STOP - pas l'habitude - STOP - traite ça ce soir là j'ai boulot - STOP - et j'adore le nom taulière je garde! - STOP!

bergie a dit…

très juste!! je fais presque tout bien moi sauf pour article sur le sexe..faut que je m'y mette!

Eddye a dit…

ben dis donc, je savais même pas que j'avais quelques côtés branchés ! (bon, pas tant que ça, mais quand même) ;-pp

Mentalo a dit…

Pfiou, on est flingués, tous :-D
Mais moi j'adore ces tics, ces tournures (je suis linguiste à la base): comme tu l'as trüs justement relevé, pour transgresser une règle, il faut la connaître, sinon c'est tout simplement de la faute, et pas de l'exercice de style. Toutes ces petites particularités donnent au blog son univers particulier, je trouve, et le fait se démarquer des autres. Ces tics m'intéressent énormément, au sens sociologique et scientifique du terme :-)

Gildan a dit…

De très bons conseils, vous dis-je !
Tu es meilleure que le number ouane!
...
Le nouveau Houellebecq est excellent...ou pas !
...
Votre prose est appréciable !
...
Oh ! J'ai un trou dans mon planning pour de chaudes journées dans le Sussex !
...
J'aime pas l'hiver, il fait trop froid ! Et vous ?
...
ouiquio ma tu eh !
:)

Leoetlisa a dit…

Moi j'aime bien barrer des mots, yes : je suis un tout p'tit peu branché !

Carole a dit…

Ben je ne suis pas branchée mais je vais m'en remettre!

Valérie a dit…

@Zette: Je viens juste de comprendre le "mais je m'égare Hélène". Dur le lundi!!

@El Camino:Allez zou!

@La Mère Joie: De rien, ma Poule (Pondeuse)!

@electromenagere:et tu t'intitules le blog de l'internaute moderne, je te signale! Va falloir s'y mettre!

@Dom: Merci ma p'tite couille!

@LMO: ah mais là je peux plus rien pour vous...

@Gwen: serais-tu en train de me dire que c'est PASSE de mode??? Mince!

@Marie/GDS: ;)

@Eric: c'est sensé exprimer de manière plus forte le sentiment décrit...

SONIA a dit…

Je proteste, je tiens à rester beauf !

Valérie a dit…

@celibataireetstupefiante, @Nicolas: je vous laisse discuter de la taille de vos partie génitales respectives entre vous, on fait un bilan plus tard??

@Uty Ecribouille: plussoie, mon ami, plussoie!

@Philippe Meoule: :D bien sûr, la mienne aussi (mais, ceci dit, je mentirais en dsant que ça ne compte pas du tout non plus...)

@bergie: ah ben voilà heureusement que je suis là alors...

@Eddye: mais si, mais si. Tu es trop modeste.

@Mentalo: oui c'est un peu ce que je dis dans les premiers coms, j'en rigole mais c'est aussi ce qui fait notre identité

@Gildan: T'as tout compris!

@Leoetlisa: Mais moi je fais le tout, m'dame!

@Carole: Oui, on vit sans aussi hein. T'inquiète. Moins bien, mais on peut.

val a dit…

Et bien je crois que tu as effectivement cerné le blogueur type! Belle étude sociologique. Tout en ironie, j'adore!

Monsieur Poireau a dit…

Pourquoi on ne me donne jamais de pseudo ridicule à moi, hein ?
:-)

Valérie a dit…

@SONIA: ;) pas de soucis!!

@val: merci !

@Monsieur Poireau: Alors voyons un pseudo ridicule... Non désolée j'ai beau chercher j'ai pas d'idée.. Poireau, poireau, franchement je ne vois pas... :D

Gildan a dit…

Yeesssss !
Chuis chébran !
:)

LilieM a dit…

Hmmm.
Je fais mon auto-bilan-personnel-bloguesque.

C'est pas moi. C'est pas moi. C'est pas moi. Ah, celui-là, c'est moi. Ces deux-là, un peu oui.
Ah non, ça jamais, quelle horreur. Quoi que. Mouais, si on veut. Ca non et ça non plus.

Bon. Merci Valérie pour ce bilan de compétences bloguesque. Je m'en vais prier Saint glin-glin.

(sinon, ben, c'est excellent, comme souvent)

La Vilaine a dit…

Pas mal, pas mal, tu es sur la bonne voie. M'enfin c'est un peu comme dans la vraie vie la blogo, tu parles de sujets qui te touchent, tu parles des gens, quoi. Le truc qui fait toute la différence, c'est certainement de s'en détacher et de se penser différente. Non ?

Enregistrer un commentaire