mercredi 10 novembre 2010

November Rain

Mes petits clous,

C’est dur en ce moment. Je baille dès le réveil, il faut dire qu’entendre à 6h30 les nouvelles à base de catastrophes aériennes, épidémies de choléra, polémiques politicardes et météo maussade, ça ne doit pas arranger les choses. Il faudrait que je change la fréquence de la radio, sans dérégler l’heure du réveil (ce qui s’avère hautement périlleux sur mon bousin), ou alors qu’on ait une bonne grève pour qu’ils décident de ne passer que de la musique, comme à chaque journée de mobilisation.

J’ai redécouvert, avec plaisir, le mot anicroche. Ce sera ma nouvelle croisade, le remettre à l’honneur. Bug, c’est tellement quelconque. Alors que « As-tu rencontré une anicroche ? » c’est nettement plus classe. Original, avec un parfum légèrement désuet, et décalé. Tout moi. Amis, anicrochons en cœur.

Je m’interroge sur le fond de teint de Rama Yade. A chaque apparition télévisuelle, c’est la même stupeur teintée d’admiration. A part un effet légèrement grisâtre sous certaines lumières, Rama Yade possède sans conteste le fond de teint qui fait le teint le plus parfait du PAF. On dirait presque qu’elle est photoshopée en live. Réalité augmentée ?

J’ai remarqué, certainement 10 ans après tout le monde que Jenson Button est tout à fait able. Pourquoi on ne me dit rien à moi ? Je croyais que tous les pilotes de formule 1 ressemblaient à Alain Prost ou Michael Schumacher. A ma décharge, on les voit finalement très mal pendant les courses, pour les bonnes raisons combinées qu’ils roulent très très vite, qu’ils sont assis dans leur voiture, et qu’ils portent un casque intégral. Je défie quiconque de faire la différence entre Mister Bean et Brad Pitt dans ces conditions. Mais, car il y a un mais, Jenson (tu permets que je t'appelle Jenson?) se tient mal. Et je n’ai pas réussi à savoir s’il était nain, ou pas. Il a l’air petit, mais comme il ne sort qu’avec des top models de minimum un mètre quatre-vingt au garrot, ceci explique peut-être celà.

J’ai été étonnée, encore une fois, par la confiance absolue que les enfants ont envers leurs parents. Comme si nous étions incapables de les trahir, de les décevoir, de les laisser tomber. Ils se jettent, sans hésiter, sans prévenir, du haut des escaliers dans mes bras, certains que je vais les rattraper, même si j’ai le dos tourné.

Je crains la chute. La leur, potentielle. Et la mienne, inéluctable, un jour, dans leur estime, et sans doute sur un fait plus grave que d'avoir raté leur atterrissage.
J’espère les décevoir le plus tard possible. Même si la déception est une part essentielle de leur développement, ce sera aussi une part non négligeable de moi qui se ratatinera ce jour là. En attendant, je les rattrape, et je serre leurs petits corps chauds fort contre moi. Encore maman! Encore. Et encore.

Novembre déroule lentement ses anneaux.

A bientôt mon petit clou!


Partager

9 commentaires:

Zette a dit…

Jenson est mettable, tout à fait.Dommage qu'il s'appelle Button.

Et alors j'aime vraiment bien cette idée que nous autres, les mères, on a la toute puissance aux yeux des mômes, je me le dis souvent quand le matin, je soupire en ramassant le bordel dans les chambres et le kilo de céréales "tombé malencontreusement" par terre.

Mariedk a dit…

c'est novembre, y'a rien d'autre à faire qu'à penser au temps pourri et aux mauvaises nouvelles dont les médias aiment nous abreuver, histoire de nous rendre ce mois encore plus insupportable...
J'aime bien utiliser des mots désuets moi aussi. Celui que j'affectionne particulièrement c'est "diantre !".
Le fond de teint de Rama Yade, ça doit être le produit magique vendu sur un téléachat. Il n'a jamais le même nom mais il a toujours le même résultat, celui de donner un teint de bébé à quiconque le porte. Je n'ose imaginer les saletés qu'il contient pour parvenir à un tel miracle...
Jenson Button, connaît pas ! Je viens de faire une recherche, histoire de ne pas mourir idiote. Effectivement il est pas mal...
Y'a bien longtemps que mes enfants ne me voient plus comme une héroïne... Enfin, c'est en train de revenir avec mes filles qui sont plus âgées, mais avec mon fils de 17 ans, je suis réduite à l'état de vieille conne en ce moment... faut encore attendre quelques années et cette page sera définitivement tournée et je serais de nouveau le messie, celle vers qui tout le monde se tourne pour résoudre tous les problèmes et j'en aurai de nouveau marre LOL La vie est un éternel recommencement !

Amiline a dit…

bah voilà tu m'as arraché une larmichette sur la fin. Ici tout pareil, sauf qu'hier j'ai vraiment faillit le louper (oups). Ben oui il crie 2 et se jette direct. C'est à quel age qu'ils savent compter déjà?

Eric a dit…

Je te souhaite une chute la plus tardive possible. Et toi, à quel moment as-tu été déçue par tes parents ?

juju a dit…

Moi je le veux le même fond de teint que Rama Yade !!! Remarque il est sans doute un peu cher pour ma bourse, lol !!!

Valérie a dit…

@Zette: à ce niveau là, c'est de l'exploitation, pas de l'admiration :D

@MarieDK: Diantre... Je croyais que les garçons restaient TOUJOURS amoureux de leur maman.. On m'aurait menti??

@Amiline: Non, mais deux, c'est bien. Il pourrait se jeter à 1.

@Eric: Et bien, je ne sais pas vraiment en fait.. Mais assez tôt je crois, finalement. D'un autre côté, j'ai accepté ces limites assez vite aussi.

@juju:Si ça se trouve, elle a juste une peau parfaite et 0 rides.

Anonyme a dit…

c'est vrai y'en a marre de ce temps pourri ! donnez moi une caverne et un oreiller !!!! stell*

berengere a dit…

Allez les filles, on se remotive ! Rama, on la voit à la télé, donc fraîchement ripolinée par des pros. Elle n'a pas 34 ans...ouais, je sais, ça fait pas tout, elle a sans doute aussi un bon patrimoine génétique.
Et puis elle n'a pas d'enfant... Et ça, ça aide ^^

Anonyme a dit…

Ben disons qu'à 17 ans, t'es plus franchement à ranger dans la catégorie enfant mais t'es pas encore franchement un homme non plus. Un grand adolescent, comment te dire, c'est comme si un alien avait pris possession de son corps. Des poils affreux recouvrent sa jolie peau de bébé, il devient géant et tout osseux, il a une grosse voix qui parfois déraille dans les aiguës et surtout il parle un langage étrange qui t'est totalement incompréhensible. Cet être étrange est toujours de mauvaise humeur, jamais content, te casse les oreilles avec des bruits assourdissants qu'il appelle musique, il s'abreuve de boissons sucrées ou alcoolisées, il mange des trucs étrange, il s'entoure d'autres aliens tout aussi horribles et surtout, il ne supporte plus d'être vu en ta compagnie.
Cet alien est assez envahissant, il t'impose ses amis et ses petites amies aliens et il aimerait bien que chez lui, tu te comportes selon ses règles et que tu te montres accueillante et compréhensives avec ses copains aliens qui débarquent bourrés au milieu de la nuit chez toi.
Au bout de quelques années, l'alien décide d'aller habiter un autre corps mais parfois il faut recourir à un exorcisme pour retrouver le petit être adorable que tu avais mis au monde...
Quand l'alien est parti, si le corps et l'esprit de ton fils n'ont pas subit trop de dommages, en principe, tu retrouves une relation saine et sereine et forte... en principe !
Mariedk

Enregistrer un commentaire