lundi 3 janvier 2011

Clown triste...


J’ai toujours préféré les clowns tristes, et les films qui se finissent mal.

J’ai toujours pensé, aussi, que malgré toutes les difficultés, les brimades ordinaires, les à-priori, être une femme était une chance, parce qu’on pouvait porter des enfants. Parce qu’on pouvait faire tout ce que font les hommes, et porter des enfants.

Je n’y crois plus.

Une chance, de devoir consciemment renoncer à des choses que j’aime ? Une chance, que tout le monde considère être en droit de réclamer mon attention constante ? Une chance, de perdre ma liberté, de m’aliéner par choix, si ce n’est consciemment, à chaque heure de chaque jour, à une volonté et des besoins autres que les miens, moi qui suis fondamentalement égoïste ? Une chance, de devoir accepter que d’autres que moi s’épanouissent pleinement dans leur travail et soient reconnus comme tel, parce qu’ils travaillent plus, parce qu’ils peuvent travailler plus, parce que personne ne les attend à 18h30 à la garderie, parce que je suis une femme ?

Une chance, qu’on me réclame d’avoir envie quand je ne peux plus donner ?

Une chance, de me sentir coupable en permanence de ne pas faire plus ? D’être responsable de tout ce qui ne va pas, de devoir me remettre en question, moi seule ?

Une chance…

Je n’ai pas de bonne résolution pour 2011. Ou si, juste une. Ne pas avoir de fille.

Ca tombe bien, de toute façon, on n'aura plus d’enfants.

Aujourd’hui, c’est un peu moi le clown triste, et pour une fois, je préférerai que ce clown là ait le sourire…

15 commentaires:

annick a dit…

moi aussi je préfère les clowns tristes

Flooe a dit…

+1

Et il le pire dans la tristesse,c'est pas la tristesse elle même...mais c'est d'y être habitué...

un clown triste à un autre clown triste...

MissBrownie a dit…

Je vois de quoi tu veux parler côté boulot ...
Je suis dans le même cas...

Eric a dit…

Moi aussi j'ai toujours préféré le clown triste.
Cependant, si on est un homme et qu'on veut que sa moitié puisse travailler, on va aussi chercher les enfants à la sortie de l'étude. Et je savais qu'en faisant le choix d'en avoir je faisais le choix d'être présent à eux, et que me choix professionnels seraient faits en fonction de ça. Mais je ne regrette pas mes choix, peut-être, justement, parce que, à la différence de toi, ce sont des choix réfléchis et pas subits.

Anonyme a dit…

Quand tu parles d'alliénation ça me parle ... est ce que c'est ça être mère ... punaise on m'avait pas dit ! j'en veux pas de ça lol moi je voudrai que les bons côtés : les calins, les rires, les jeux qd moi je veux :-) mais s'il n'y avait pas ses "mauvais" côtés on n'apprécierait peut être pas les bons ?
Je suis une mère indigne, je le sais, je m'en fous, je suis comme je suis, je suis la mère qui a été élevée par la mienne. On peut changer un peu mais on reste quand même ce que nos parents ont fait de nous + notre caractère !

Foutue relation mère/ fille ... et moi qui voulait un garçon j'ai eu une fille lol ; je ne crois pas au hasard sur ce coup là, c'était "voulu" par quelqu'un quelque part ... un gros challenge pour moi au quotidien ; je devrai lire le livre de Badinter pour voir

PS : formons un club de clowns tristes !

Stell*

Esther (Magazine Egg) a dit…

Toute la petite équipe du magazine Egg se joint à moi pour te souhaiter une bonne année 2011. Que ta tristesse se change en joie et que cette année t'apporte beaucoup de bonheur.. :)

Nicolas a dit…

Remets toi ! Tu as une bonne maladie : la vie...

Leoetlisa a dit…

Tu sais mon garçon je vais l'élever de façon à ce qu'il comprenne qu'il n'est pas supérieur à une femme et ma fille je vais lui apprendre à ne pas se laisser faire et à mener la vie qu'elle souhaite sans se soucier de la société... j'espère y arriver mais j'espère aussi que dans une prochaine vie je serais un homme, dans cette vie là on m'a fait une blague (et elle est pas drôle)

Mariedk a dit…

Ma pauvre tite Valou. Suis triste aussi ce soir. Pas évident de remonter le moral quand on ne l'a pas soi-même. C'est pas facile d'être une femme et c'est pas prêt de changer... Gros bisous et je t'envoie le peu d'ondes positives dont je dispose aujourd'hui.

Flooe a dit…

Une vidéo si simple...mais qui aura fait couler une larme sur ma joue ce matin...

http://www.youtube.com/watch?v=n1tWrGV_YuU

ASTRIDM a dit…

Juste de gros bisous...

PLOUMY a dit…

Je passais nourrir les poissons (irrestible) et j'en profite pour te faire un bisou.

Amélie a dit…

Gros bisous pour cette nouvelle année valou, on a tous nos périodes de clown triste :( pas facile tous les jours d'être un femme c'est clair
En tout cas on pense à toi!

Valérie a dit…

@annick: ;)

@Flooe: ah non mais moi je REFUSE de m'y habituer...

@MissBrownie: le pire c'est quand c'est insidieux. rien de tangible à quoi se raccrocher, mais c'est dans l'air quoi..

@Eric: J ene sais pas s'ils sont réellement subits. En partie oui, mais j'étais quand même prévenue, c'est juste que je n'ai pas forcément tout écouté (en même temps, heureusement, sinon on ne ferait plus rien...). Et puis, parfois, on ne regrette pas ses choix, ce qui ne veut pas dire qu'on vit heureux avec.

@Stell: cool! On devrait pouvoir négocier des réduc sur le maquillage!

@Esther:Merci beaucoup, et ravie de te voir par là!!

@Nicolas: Foutu truc quand même, on sait pas toujours trop quoi en faire :D

@Leoetlisa: Bien sûr. Mais certains schémas sont inconscients... Il parait qu'on ne tient pas de la même manière un bébé fille et un bébé garçon, par exemple.

@Marie: Même peu, je prends ;)

@Astridm: Merci ma belle...

@Ploumy: ah ben je connais la responsable maintenant de l'obésité de Shark. Bravo.

@Amélie: Merci!!

Flooe a dit…

et bien je te souhaite de ne jamais t'y habituer alors !!! :) même mieux je te souhaite d'être le moins triste possible tout au long de ta vie !!! soyons fou !!! :p

Enregistrer un commentaire