lundi 7 mars 2011

Elle...

Elle, c’est un joli brin de femme, dynamique et motivée.

ELLE, c’est la publication phare d’une grosse maison d’édition.

Elle, c’est ce qu’on appelle, dans le jargon d’internet, une mompreneur. Entrepreneur et maman. Ses 35 heures, elle les fait en 2 jours.

ELLE, c’est un journal féminin, pour les femmes (y compris entrepreneurs. Et mamans).

Elle, elle se bat tous les jours pour développer son activité, pour se faire connaitre.

ELLE, a peur qu’on marche sur ses plates-bandes. Surtout si ce ne sont pas les siennes, d’ailleurs.

Elle, a monté un site, « Pense à Elle », qui propose des idées de cadeaux pour femmes, originales, accessibles pour tous.

ELLE, croit avoir le monopole du mot « ELLE ».

Elle, a été assignée en jugement par ELLE, pour l’utilisation du mot Elle dans son titre, qui par ailleurs ne rappelle ELLE en rien, sauf par l’utilisation d’une majuscule et de la couleur rouge. Phonétiquement, dans le concept, dans la calligraphie, par l’utilisation d’une expression, rien ne peut permettre la confusion.

ELLE a engagé des ténors du barreau.

Elle, a perdu son procès, et doit changer sa marque. Toute la signalétique est à repenser, l’activité risque de connaître un coup d’arrêt...

ELLE a gagné.

Elle n’a plus qu’à tout recommencer, encore, avec, au fond de son coeur, l’amertume de cette injustice, et de tout ce travail pour rien...

ELLE devrait s’attaquer, tant qu’à faire, à « Notre Dame de Paris » qui utilise scandaleusement comme titre d’une des chansons principales le mot « Belle », qui rappelle fortement par sa consonance le mot elle. Je propose également que l’autorisation de la marque « Elle et Vire » soit annulée, et qu’Elle Macpherson change de prénom.

Courage, Karin...

PS : j’ai écrit Elle en rouge avec une majuscule durant tout cet article.Si vous n'avez pas de nouvelle de moi dans les 24h, prévenez la presse. Je serai certainement emprisonnée quelque part...

11 commentaires:

selene a dit…

Déjà que leur magazine est de plus en plus minable... (Perso je l'achete plus, il y a plus de pub qu'autre chose...)
Je suis vraiment désolée pour Elle (pas le magasine tu me suis?), je trouve leur réaction vraiment minable. Comme tu dis, ils n'ont pas le monopole du mot "Elle".
J'espere qu'Elle (toujours pas le magasine) pourra rebondir!

Eric a dit…

Me revoilou après un peu de congés...

Ca me fait penser à cette société qui voulait déposer le mot 'bonheur'. Heureusement, ça n'a pas été accepté. Mais pour combien de temps encore ?
Le magazine, ils n'ont pas pensé que ce site pouvait leur faire de la pub ? Avec leur procès ils ont montré leur face mercantile et je ne suis pas certain que l'estime des gens envers eux ait grandi.

Anonyme a dit…

Ce n'est qu'un magazine minable comme dis Selene( d'ailleurs fais gaffe, il y a "ELE" dans "SELENE") ; ils font donc des trucs minables. Ce qu'il faudrait, c'est qu'au lieu de lui bousiller son activité, cette histoire lui fasse de la pub. Tu nous tiens au courant dès qu'elle trouve un nouveau nom de marque?
En tout cas souhaite lui bon courage!!
Coin coin

MissBroWnie a dit…

C'est dingue ça! On n'aurait plus le droit d'utiliser le mot "Elle" à cause d'un magazine qui en plus ne s'écrit qu'en majuscule !?

Karin a dit…

Merci valérie pour ce billet synthétique et clair...Je vais rebondir et d'ailleurs l'activité suit son cours, tout va bien. Je vais juste anticiper une période de flottement et compter sur vous tous pour faire le buzz dés que le site aura évolué (nous sommes encore en négo avec le groupe détenteur de la marque d'où la lenteur des changements...) Lis vite ce commentaire car dés que le site aura changé de nom, ce message s'autodétruira !

emilie a dit…

une histoire similaire... une association "La Pause Parents" (d'aide à la parentalité) a été attaquée par "Parents magasine" comme Elle... ils utilisaient le mot parents !!!!!!!!! mais fin heureuse pour cette association... pas pour Elle :(

breeny a dit…

C'est honteux! J'espère que cette mompreneur pourra surmonter cette difficulté.En plus ce magasine est nul!

Mariedk a dit…

Je trouve tout à fait scandaleux !!! Si elle n'avait utilisé que le mot Elle, on aurait pu comprendre, mais là, ça n'a rien à voir.
Alors si ce jugement est maintenu, ça veut dire qu'il y aura jurisprudence et que maintenant plus personne ne pourra utiliser le mot Elle en rouge ?
Je propose qu'en représailles, on se mette tous à créer un blog comportant le mot Elle en rouge. Si nous sommes des centaines, peut-être même des milliers (soyons fous) nous aurions un certain poids pour les empêcher de s'approprier les mots de la langue française...

Mariedk a dit…

Moi j'ai fait le mien http://laprunelledemesyeux.eklablog.com/

Valérie a dit…

@Selene: (j'adore ton pseudo) il n'y a vraiment aucune confusion possible. De fait, je n'imaginais même pas qu'elle puisse perdre ce procès...

@Eric: tiens, ça me fait penser, je vais déposer le mot Sexe, je devrais pouvoir arrêter de travailler...

@coin coin: pas de soucis, je relaierai les infos!

@Miss Brownie: j'ai fait l'exercice de taper elle sur google. Le résultat est édifiant: ils ont noyé l'ensemble des résultats uniquement avec des liens pointant vers le journal (beau référencement, ceci dit)

@Karin: je ne voudrai pas trop te porter préjudice, si tu es en négociation... J'ai essayé de rester soft, j'aurais pu être plus punchy ;)

@emilie:pffff... lamentable...

@breeny: Je pense que Karin va y arriver (moi, un truc comme ça, j'aurai déjà lâché l'affaire, pour tout dire... Je suis admirative).

@MarieDK: C'est une bonne question pour la jurisprudence.. Aucune idée!! Et pour les blogs, je suis partante, je fais ça ce soir :D (action journée de la femme, na!)

selene a dit…

on devrait aussi tous leur écrire pour leur faire part non seulement de notre mépris mais aussi du fait qu'ils vont perdre des lecteurs grace à la superbe réputation qu'on va leur faire!
Enfin, attendons la fin des négociations... (histoire de pas les faire échouer...)

Enregistrer un commentaire