mercredi 19 mai 2010

l'Autruche et le Vermisseau


Dame l’Autruche, par un beau mois de mai

Cherchait des vers de terre dans sa cage d’acier

Monsieur Autruche, son mâle, chargeait les visiteurs

Qui osaient railler l’objet de ses ardeurs

Sa dame en effet, en plus de claudiquer

Avait une grande plume qui pendait au gésier.

Ceci cependant n’empêchait pas la belle

D’ébouriffer ses ailes, de promettre des merveilles

A celui qui pour elle représentait tout,

Son beau Roméo, son admirable casse-cou,

Et même si celui-ci, tout en contant l’amour,

Se tapait en cachette toute la basse-cour

(Il faut préciser que chez ces drôles d’oiseaux là

La polygamie n’est point punie par la loi).

Monsieur paradait donc, à petites foulées

A gauche, puis à droite, le bec prêt à frapper.

Soudain il aperçut, à l’autre bout de l’enclos

Un tout tout petit d’homme grand comme un vermisseau

Et qui osait malgré sa taille ridicule,

Ne pas se découvrir, pour cause de canicule.

Il fondit sur sa proie, et d’un mouvement sec,

Arracha la casquette de la petite tête,

Puis jeta l’objet furieusement par terre

Et le piétina, tel une serpillère.

Fier de ne s’être point fait marcher sur les pieds,

L’outrage réparé, il partit s’exhiber

Au centre de la cage, les plumes hérissées.

Le père de l’enfant, sautant la barrière,

Récupéra alors le bob dans la poussière.

Moralité :

Gagner une bataille n’est point gagner la guerre,

Ton ennemi souvent attaque par derrière.

Si tu veux t’assurer de rester invaincu,

Protège tes arrières, ou pour tout dire ton cul.

Partager

Free Photo Bank

9 commentaires:

Georges a dit…

En plus d'être drôle t'es un espèce de poétesse des temps modernes.... je m'incline bien bas.... tu es définitivement mon idole !

ASTRIDM a dit…

hi ! hi ! hi! "Si tu veux t’assurer de rester invaincu,
Protège tes arrières, ou pour tout dire ton cul."
j'adooooooore !

Anonyme a dit…

excellent ! mdr ! j'adore !! ke dis-je je te vénère ... nan là c'est trop :-D

quel beau poème!

Stell*

Sofy a dit…

Génial!
J'adore la morale ;o)

cecile a dit…

Ah ! Excellent! Comme tu as bien raison, "l'ennemi attaque souvent par derrière...", surtout les plus courageux... Tu nous en pond d'autre comme ça QUAND TU VEUX!!!!Génial!

Eric a dit…

Ce n'est plus Valérie, mais Valérie La Fontaine. Au moins.
Encore BRAVO ! ! !

bbflo a dit…

Je suis bluffée ! très drôle et superbement écrit (comme d'hab', mais là, en plus y'a une morale !)

Sophie L a dit…

Une nouvelle La Fontaine serait-elle parmi nous? D'ici à ce que nous enseigne cette fable aux enfants, il n'y a qu'un pas!

Valérie a dit…

@All: euh ben, merci!!! Je vais peut être lancer un défi, vous me donnerez un thème et quelques mots à placer et je vous ponds un poème dans le style?? Ca vous tente?

Enregistrer un commentaire