lundi 26 mars 2012

Phishing

Bonjour Très Cher,


Je suis Marielle Bakoun, originaire de la France née à Malaga résidante à Mont de Marsan dans les Landes en France. Ma famille et moi avions aménagés ici par faute de moyens depuis tout petit. J'ai perdu mes parents à l'âge de 31ans. Mon Époux est décédée, je n'ai pu donc avoir d'enfants avec lui. Je suis sans famille, et voilà que je me retrouve aujourd'hui seule, sans enfants et sans personnes.

[Bonjour Marielle, je ne savais pas que Malaga était annexé à la France, depuis quand ? D’autre part, une question me taraude : votre époux était de sexe féminin ? Ceci expliquerait peut-être que vous n’ayez pu avoir d’enfants avec lui avant sa mort tragique, vous laissant seule et sans famille ; Je constate par ailleurs que vous ne vous appelez pas Rémi et que vous ne vous baladez pas avec tous vos amis, ce qui est affreusement triste. Je prépare d’ores et déjà ma boite de mouchoirs format maxi pour la suite qui risque d’être palpitante, rien que le fait que vous soyez obligée de résider à Mont de Marsan par faute de moyen m’a fait perler les larmes aux yeux.] 

J’ai un cancer de la gorge, dont j’en souffre terriblement en ce moment. Mon médecin me traitant vient de m’informer que mes jours sont comptés vu mon état de santé très dégradé je suis donc condamné à une mort certaine. J'ai présentement épuisé toutes mes épargnes pour mon suivit Médical. Mais je dispose néanmoins des fonds destinés à un projet d'oeuvres caritatives, ces fonds sont sur un compte classé/fisc et bloqué au sein d'une banque locale. Pour toutes opérations financières sur ces fonds il me faudra tout d'abord les débloquer. Le déblocage direct de ces fonds entraîne immédiatement des taxes et les impôts exigés par le fisc Français qui sont vraiment énormes ce qui réduirait environ de moitié le capital.

[Je suis absolument navrée que vous soyez condamnée à une mort certaine, ceci est notre lot à tous, ceci dit. Il faudra que vous m’expliquiez comment vous avez pu épuiser « vos » épargnes pour votre suivi médical, sachant que lorsqu’on a un cancer on est couvert à 100 % par la sécurité sociale. Mais je m’égare, pardon. Sinon, il y a des banques locales à Mont de Marsan qui font de l’évasion fiscale ? Intéressant.] 

Ma situation matrimoniale est telle que je suis veuve, j'ai perdu mon très cher époux depuis plus de 10 ans et nous n'avons malheureusement pas eu d'enfant ensemble ce qui fait que je n'ai personne à qui léguer mon héritage. C’est pourquoi, pour débloquer mes fonds que je voudrais procéder par une donation de façon à ce qu’il n'est pas de taxe élevée sur mes fonds. Je voudrais donc de façon gracieuse et dans le soucis d’aider les démunis vous léguer ce dit héritage s’élevant à une valeur de Cinq Millions d' Euros (3.500.000€) pour vous permettre d'établir une fondation de bienfaisance en ma mémoire afin que la grâce de Dieu soit avec moi jusqu'à ma dernière demeure pour que je puisse bénéficier d'une place honorable auprès du Seigneur notre Père. Ce projet je l’ai en tête de depuis très longtemps, et comme on le dit aussi souvent l’argent ne fait pas vraiment le bonheur.

[Bien, votre époux étant décédé, vous êtes veuve. Jusque là, ça se tient. Par contre, il s’agit de 3,5 millions d’euros ou de 5 millions ? Non, parce que ça change tout. J’aime bien votre définition du « manque de moyens», au fait.] 

A ce stade de ma vie je me rends vraiment compte que l’argent ne pourra me redonner une bonne santé de fer ni m’acheter une place au paradis. Je pense donc que c’est bien le moment de me racheter auprès du bon Dieu en vous léguant ces fonds pour le bien être des autres, vu que moi je ne pourrai plus jamais m’en servir sur cette terre des hommes.

[Ah pardon, je reprends vos mots quelques phrases plus haut : « afin que la grâce de Dieu soit avec moi jusqu’à ma dernière demeure pour que je puisse bénéficier d’une place honorable auprès du seigneur notre Père ». Vous cherchez donc MANIFESTEMENT à vous acheter une place au Paradis.] 

 N'ayez vraiment aucune crainte, car bien avant de me mettre sur mon Ordinateur j'ai prié pendant plusieurs jours et nuits « « Seigneur ! Je trouve en tes volontés mes délices, je n'oublie pas ta parole, guide-moi au chemin de tes commandements, car j'ai là mon plaisir » » Pour que le Seigneur puisse m'accorder le contact d'une personne de confiance à qui je pourrai me confier c’est à la suite de cela que j'ai fais des recherches qui m'ont permis de vous contacter. Donc me confier à vous serait me confier à l’éternel vue que c’est lui qui a permit cette rencontre.

[Ah ben oui, forcément, vu comme ça. Je suis rassurée.] 

J’aimerais que vous conserviez la moitié de cet argent pour vous et le reste servira à la création d’une fondation de bienfaisance en ma mémoire ainsi qu'une fédération de lutte contre le cancer et construire aussi des orphelinats pour les enfants démunis. Je voudrais avoir les informations suivantes : Votre Nom et Prénoms ; Votre Adresse Précise ; et Votre Contact Téléphonique Permanent ; afin de les transmettre à mon Notaire pour qu'ensemble vous puissiez effectuer les démarches de la transaction des fonds.

[Attendez, je vous file direct mon numéro de carte bleue et mon code aussi, vu que c’est l’éternel qui a permis cette rencontre. Et puis non, finalement, vous n’avez qu’à lui demander ces renseignements à lui, priez donc quelques nuits supplémentaires. ] 

Il est écrit dans le Saint Livre Mathieu 7:7, que chaque chose à son temps : Demandez et l'on vous donnera ; cherchez et vous trouverez; frappez et l'on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; et à qui frappe on ouvrira. Je compte sur votre bonne volonté, et espère que vous m’ouvrirez votre cœur pour cette donation. [Mon cœur est tout à vous. Mon portefeuille un peu moins, en revanche.] Dans l’attente de vos nouvelles, recevez mes cordiales et fraternelles salutations et que Dieu vous bénisse et vous fortifie.

[Oui, bon, un tube de multivitamines ça marche aussi bien, hein]. 

Marielle Bakoun

4 commentaires:

FraiseDesBois a dit…

LOL

Oui j'avoue en cas de coup de spleen j'ouvre ces messages pleins d'espoirs

Zette a dit…

On level up avec le phishing.
Perso, en ce moment, c'est "Bonjour très chère"
Et presque sans fautes.

Eric a dit…

En bon français on parle aussi de hameçonnage, ça en jette, non ?
Sinon, tu dis que tu vas donner ton n° de CB mais je ne le vois pas ? Un oubli ?

AUFFRET P a dit…

Coucou
Et bien pas de nouvelles de toi depuis pas mal d' au moins d' 1 an
Comment vas tu ? , moi toujours en bonne santé comme d' habitude, contacte moi vite sur OOVOO , ou MSN , amitié, Patrick AUFFRET

Publier un commentaire