mercredi 26 mai 2010

Le Castor et la Cane


Maitre Castor était fort occupé

A couper du bois pour sa cheminée.

Il faut dire que l’hiver était bien avancé

Et qu’il avait une grande surface à chauffer.

Dame Canard vint à passer :

Ohé monsieur Castor, faites donc attention

Vous allez y laisser toute votre dentition !


Ce dernier, trouvant le conseil avisé

Cessa immédiatement toutes ses activités

Puis, courtois et poli, alla brosser ses dents

Avec du dentifrice, Colgate évidemment.

Il proposa ensuite à la belle emplumée

D’aller se promener, plus loin vers les cyprès

Et, nonobstant le temps, qui tournait à la neige,

De déjeuner ensemble, derrière le chêne-liège.

Maitre Castor avait secrètement des vues

Sur la Cane, que tout le monde qualifiait de morue

Tout ça parce qu’elle aimait trop les chansons à boire

Et aussi blasphémer, saoule au comptoir du bar.

Le Castor connaissait ses funestes penchants

Mais lui-même ivre mort, se retrouvait souvent

La tête dans les toilettes, ou bien inconscient

On murmure même qu’une fois les pompiers l’emmenèrent,

Sur un brancard branlant jusqu’à Lariboisière.

Ils n’apportèrent donc, pour leur pique-nique champêtre

Que des bouteilles d’alcool, qu’ils consommèrent au mètre.

Alors ce qui devait arriver arriva,

le Castor et la Cane s’unirent dans le bois.

Mais ne croyez donc pas que l’histoire s’arrête là !

Dame Canard pondit, au bout de quelques mois

Un oeuf tout rond et blanc mais un peu mal fichu

D’où sortit une bestiole qu’on n’avait jamais vue.

De sa mère la Cane, le monstre avait gardé

Son bec de canard, et ses pattes palmés

De son père le Castor, il avait hérité

De sa queue toute plate et de ses poils de nez.

Depuis ce temps, sobre, jamais la Cane ne trinque

Et s’occupe d’élever seule l’ornithorynque.


PS: et voilà miss bbflo, défi relevé, un poème du même style que le précédent, sur le thème : "pique-nique sous la neige", avec les mots : ornithorynque, dentifrice, blasphémer, cheminée et brancard !
On dit merci qui?

12 commentaires:

bbflo a dit…

ah non, mais là c'est pas merci, qu'on dit, c'est CHAPEAU BAS ! je suis scotchée, tu écris très très bien, vraiment. Et en plus, c'est drôle.
Tiens, dans mon prochain billet (demain ou ap-demain) je mets un lien vers cet article.

Anonyme a dit…

excellent ! bravo !!

Stell*

Eric a dit…

on dit MERCI VALERIE La Fontaine !
Juste, j'aurais laissé 'maitre castor' partout (parfois tu écris 'le castor').

Mariedk a dit…

Ah quel tatillon ce Eric... ;)
Franchement c'est super et j'en reste sans voix. Je suis très impressionnée par ton imagination et par ta drôlerie... Sacré défi que celui de bbflo ! BRAVO !!!

Sofy a dit…

Carrément balaise !
Bravo !

Valérie a dit…

@bbflo: rhooo je vais rougir!! (ah ben non, c'est déjà fait!)

@Stell: ;) thanks ma Stell!

@Eric: Je trouvais ça mieux comme ça moi, na :p

@Marie: Je vais finir par ne plus savoir où me mettre...

@Sofy: et ben... je crois que j'ai épuisé la liste des remerciements de mon vocabulaire... En espagnol peut-être?? gracias!!!

Mamantroispointzero a dit…

J'adore! C'est vraiment bien écrit et rigolo en plus.

La Mère Joie a dit…

C'est excellent ! Bravo, chef !

bbflo a dit…

ayè, t'es dans mon billet d'aujourd'hui !

Valérie a dit…

@Mamantroispointzero: merci!! et bonjour au Québec!!!

@La Mère Joie: Mici m'dame!!

@bbflo: j'ai vu ça, merci pour la pub ;)

Mais Pourquoi Je Deviens Mère Bordel ??! a dit…

Mais qu'est-ce qu'elle te fait pas faire cette Bbflo !
BRAVO !!!
;-)

astroceline a dit…

Bravo Valérie, C'est très bien écrit et le défi est relevé haut la main !!!
Continue comme cela, j'aime bien te lire le matin.

Publier un commentaire