mercredi 6 octobre 2010

Positive attitude!!

Mes chers petits clous,

Il faut que je vous avoue quelque chose. Hier soir, j’ai passé la soirée enfermée dans une salle, avec Lorie sur scène.

J’ai honte.

Non, elle ne chantait pas, quand même, faut pas pousser, là je n’aurais jamais osé vous le raconter.

J’étais à l’avant-première d’un film Disney dont elle fait l’une des voix, et nous avons eu l’honneur de sa présence pendant la séance. En fait, au début, parce qu’après elle s’est barrée, rapport qu’elle connaissait déjà la fin.

Vu le film, moi aussi, je la connaissais déjà. Mais je n’ai pas pu partir, j’étais encerclée par une meute d’enfants entre 4 et 10 ans qui rendaient toute fuite impossible.

Et oui, j’ai emmené Grand Schtroumpf voir un film sur les fées, avec l’un de ses copains. Mâle. Je sais. Non, je n’ai pas peur d’en faire des fiotes.

Ceci dit, vu qu’ils ont passé leur temps à rigoler en disant « on voit ses fesses », je pense que je n’ai pas trop altéré leur masculinité.

La production avait fait les choses en grand ! Petits cadeaux pour les enfants, salle sur les Champs Elysées, équipe du film, souris. Non, ce n’était pas un film de Mickey. Une vraie souris toute grise qui courait entre les sièges. J’ai hésité un instant à semer la panique en criant « une souris !!! » (Essayez un peu pour voir dans une salle remplie majoritairement de mamans et de filles, le spectacle imaginaire a ravi un instant mon cœur d’enfant), et puis finalement, j’étais bien assise, et je n’ai pas peur des souris, donc je me suis tue. Oui, je sais, petite joueuse. Mais gérer deux petits mecs surexcités qui commençait à se castagner avec les deux petites filles de devant, ça me suffisait.

Ensuite, donc, après un bon quart d’heure de retard (je dois dire qu’ils aiment le risque, chez Disney, un quart d’heure de retard dans une salle remplie d’enfants fatigués et énervés, assis depuis déjà plus d’une demi-heure sans avoir le droit de bouger, pour moi c’est mission suicide mais eux ils te font ça finger in the nose), on a vu Lorie qui a commencé à parler. Sur ce, Copain-Schtroumpf a lancé bien fort « Chut ! C’est l’heure du film ! ». A Lorie. Parce que bon, on ne se tapait pas suffisamment l’affiche comme ça.

Alors, heureusement, ils ont éteint les lumières et la magie du cinéma a fait son effet sur les petites têtes blondes, ou brunes, ou rousses.

Et j’ai pu, pour une heure et demi, oublier mon rôle de maman qui gronde, laisser derrière moi ma journée passablement difficile, et m’émerveiller sur la transparence et la fragilité des ailes des fées.

A bientôt mes petits clous !

PS: on continue à voter, c'est très serré!! Merci!
Partager

Photos Libres

5 commentaires:

Flooe a dit…

tu as eu un courage que je n’aurais pas eu !!!! :D

mais sinon le film...il était bien ? :D

Georges a dit…

Un mec aussi petit soit-il reste donc un mec... nan parce que le coup du "on voit ses fesses" devant un film de fées, c'est tout bonnement magique à lire !

bbflo a dit…

tu aimes le risques, toi ! :D

e-Zabel a dit…

Tu y étais aussi !!? Ba ouais, moi l'homme a lancé un "elle roule du cul Lorie quand même", pire que mes 2 gosses réunis j'te jure !

Valérie a dit…

@Flooe: ah mais que ne ferait-on pas pour ses enfants? D'autant que je suis en pleine crise de jalousie schtroumpfiale bipartite et que j'en ai conclu que je devais faire des trucs en tête à tête avec chacun.. Alors bon une soirée ciné ça entrait dans mes bonnes résolutions!

@Georges: ah mais oui, pas de doute!! Ca va mieux toi?

@bbflo:oui je sais, je 'inscris à Koh Lanta l'année prochaine à ce rythme...

@e-zabel: J't'ai point vue :D. Ta remarque semble confirmer mes propos, les hommes sont obnubilés par les fesses.

Publier un commentaire