mercredi 3 août 2011

Bad.....(minton)

Bonjour mes petits clous !

Vous savez quoi ?

J’adore jouer au badminton.

Oui, je sais, dit comme ça, pour ceusse qui ne connaissent pas, ça fait un peu genre « j’adore jouer au jokari », « je fais du tai-chi-chuan tous les dimanche matin »  ou « moi, mon sport préféré, c’est la marche » (pour des sports encore plus idiots, c’est par là :  http://www.connarddechaine.fr/le-top-5-des-sports-idiots ).

Je vous arrête de suite.

Le badminton est un sport très physique, équivalent au squash, sauf que c’est moins dangereux parce que tu tapes dans un volant qui fait quelques grammes et qui se freine tout seul en quelques mètres,  au lieu d’une balle bien dure.

Surtout que nous, on vise les yeux.

D’ailleurs, à ce sujet, le volant de badminton se dit moineau au Canada (ah là là, ces québécois, ils sont impayables).
Inutile de dire toutes les blagues que l’on peut sortir à ce sujet.

Cette dénomination particulière et son étymologie font naitre une multitude de questions sur l’origine de ce sport. 

Ma théorie est que le badminton a été inventé dès le paléolithique par Grümpfff, qui, lorsqu’il revenait d’une battue entre potes, avait pris pour habitude de balancer à sa femme Graah du plus loin qu’il la voyait le maigre produit de sa chasse (il faut savoir que Grümpfff était un piètre chasseur, préférant de loin discourir sur la nature humaine à coup de  « grüulll » et de « ghéé », en descendant de grands pichets d’alcool de chardon dans lesquels il faisait mariner quelques larves de termites, pour le goût).

Graah, qui portait bien son nom au vu de la rondeur de ses hanches et du nombre de bourrelets de son ventre, que n’arrivaient pas complètement à masquer ses seins énormes et pendouillants, un jour où Grumpfff lui lançait un moineau  pour le repas du soir, estima que non, vraiment, il poussait le bouchon un peu trop loin, et lui renvoya sa misérable proie aussi sec, d'un coup de poêle en granit.

Le badminton était né.
 
J’aimerais que vous montriez un peu de respect, donc, pour ce sport qui nous vient du fond des âges.  A ce propos, je propose à Canal Plus de diffuser des matches de badminton au lieu de matches de foot, ça diminuera considérablement leurs frais de fonctionnement ( Je prends 10% des économies réalisées, prix d’ami).

Le badminton est un sport complet. On travaille les jambes, les bras (enfin, un, mais c’est déjà ça), et aussi, surtout, les zygomatiques.

Et puis, c’est bon pour mon moral, parce que comme ça je me donne bonne conscience en croyant que je fais suffisamment de sport  dans la semaine, alors qu’en fait, je passe surtout une heure et demi à me marrer comme une baleine, surtout lorsque l’équipe d’en face met le volant dans le filet. Souvent, il faut le dire.

Ensuite, vu que je m’entraine plus que lui, je bats mon homme lors des rares parties que nous jouons ensemble. Priceless. Surtout qu’il est hyper mauvais joueur.

C’est aussi une excellente occasion de me lâcher. Rien à faire, au sport, il faut que je m’exprime. Je grogne, je souffle, je laisse échapper des cris inarticulés, je ricane bêtement.  Un sanglier ne ferait pas plus de bruit (au niveau de l’odeur, par contre, je crois que les personnes avec qui je joue y gagnent  très légèrement, en début de match en tout cas).

Ca me permet enfin de me défouler, surtout en période de stress intense. J’aime smasher (et parfois, imaginer quelqu’un en particulier en face, ce qui explique que je vise la tête). J’y mets tellement de cœur que j’en rate le volant, parfois. Dans ces occasions, je regarde toujours ma raquette genre « il est où le trou ? ». Me rendant alors compte de la situation et des regards amusés de mes comparses, je finis par faire comme si je vérifiais la tension des cordes pour ne pas passer pour une abrutie complète. Bien entendu, personne n’est dupe
.
D’ailleurs, s’il fallait encore vous prouver que le badminton est un vrai sport honorable à part entière, c’est devenu une discipline olympique depuis près de 20 ans.

OK, la gymnastique rythmique aussi. Ce n’est pas une preuve.
Mais quand même.

J’adore jouer au badminton.

Et vous, c’est quoi votre sport favori ?

A bientôt mes petits clous !

6 commentaires:

Flooe a dit…

Volley ball rocks !!!!

Meme si j'ai aussi fait du Bad et aussi été juge de ligne au championat de France oui madame !!! :p

Recrafteur a dit…

Merci pour cette belle évocation des origines du badminton ! Moi qui ai découvert le "vrai" badminton en salle dans les années 80 en Angleterre sais exactement ce que tu as ressenti face aux quolibets de ton entourage...je suis passé par là aussi ! Avec MarieDK, on connait un papy chinois qui, à 70 ans bien sonnés, fait rire jaune (no pun intended) les petits jeunes qu'il bat à plate couture sur le court...
Et dire qu'il y en a qui pensent que le golf et le billard sont des sports !!!!

astroceline a dit…

moi le badminton, c'est plutôt une catastrophe. Je dois avoir un problème de visualisation de mon corps dans l'espace (ou tout du moins du bous de mon bras), car je tape à peu près deux fois sur trois à côté. C'est plutôt quand j'arrive à taper dans le volant que je suis étonnée ! Mais bon comme je tape comme une bourrine, cela sort tout le temps du terrain donc c'est pas bon non plus !

Aprsé la gym, puis le rugby, moi je suis passée au VTT avec mon copain. On se ballade dans la nature, c'est sympa. Par contre, vu où j'habite, il faut aimer la boue ...

Eric a dit…

J'adooooore le badminton ! J'en ai fait à la fac et c'était vraiment bien.
J'en fait aussi au boulot. L'an dernier il y a eu un tournoi et j'ai gagné celui par équipe !!!
A quand un match arbitré par Flooe?

Darby Shaw a dit…

Mon sport favori : Le badminton bien sûr !
avec le bad, j'ai des zygomatiques en béton et des endorphines plein la tête.
Alors, faut pas s'en priver
...

Flooe a dit…

( je sais j'ai du retard...)

oula...je ne serais pas objectif et me verrai dans l'obligation de donner des points à notre hôte blogesque :D:D

Publier un commentaire