jeudi 4 octobre 2012

La classe



L'air est lourd de craie. Au mur, la peinture est jaune pâle, constellée de bouts de scotchs, de traces de doigts  et de crayons.

Ca sent la UHU stick, le feutre permanent, et les chaussettes mouillées.
58 pieds, 4 jours par semaine ont usé le linoléum vert moucheté de noir.


Il y a une télé cathodique hors d'âge qui traine en haut d'un meuble, à côté de la mappemonde.

Un tableau, replié sur lui-même.

29 tables. 29 chaises bien rangées.


Il y a des casiers, une vieille horloge ronde, une récitation scotchée au mur et un abécédaire.

Une estrade en bois qui craque.
Des plinthes peintes en jaune d'or.

Une fenêtre entrouverte.

Il fait chaud.


Lorsqu'on ferme les yeux, on entend des chuchotis et des rires tout bas.

Des drames minuscules se sont noués ici.

Dans la salle de classe, sous un sommeil trompeur, l'énergie de la vie bouillonne en secret.

Plouf! Un poisson a sauté...



PS:  Un petit vote pour les Golden Blogs Awards? Ça ne vous engage à rien, ça prend 0,78 seconde (j'ai chronométré) et en plus, vous ne payerez pas d'impôt dessus. Cliquez en haut à droite. Et merci!

2 commentaires:

Eric a dit…

Tout pareil, sauf que le plancher est en bois dans ma classe.

Valérie a dit…

@Eric: la tienne? Ou celle de tes enfants? ;)

Publier un commentaire