mercredi 27 avril 2011

Panda, pissenlit, bicyclette. Evolution.

Chers petits clous,

Je suis enfin de retour de mon exil volontaire au pays des vaches. Celui-ci, malgré tout ce que j’en écris, (et que vous aurez déchiffré si vous comprenez le second degré, ce dont je ne doute pas (enfin, pour la plupart d'entre vous (ceci dit, vu le nombre de commentaires sur mon billet précédent, un affreux pressentiment me saisit soudain: et d'un personne ne comprend mon humour, et de deux la quasi totalité de mon lectorat est normand))), bref, celui-ci donc m’apporte un repos nerveux tout à fait bienvenu pour quelqu’un qui habite en région parisienne (tu m’étonnes, à part deux mésanges et trois tourterelles, niveau ambiance sonore, c’est plat de chez plat, là-bas).

J'ai une relation particulière à la Normandie, comme deux vieux copains qui vivent loin et qui ont toujours du plaisir à se retrouver, se charriant au passage. Je connais depuis toujours ses immenses plages de sable presque désertes, ses ciels bas et plombés, son soleil qui se réfléchit en milliers de goutelettes, l'odeur riche et grasse de l'herbe fraichement coupée dans ses jardins, ses falaises blanches, ses champs de la couleur jaune du colza...


Je suis donc de retour, bronzée, fraiche et dispose pour mon nouveau poste. Poste pour lequel j’ai eu en tout et pour tout deux points d’une heure pour prendre connaissance des sujets.

Mais, ma capacité d’adaptation est grande, et me connaissant, il vaut mieux me jeter directement dans le bain, j’apprendrai plus vite à nager. Oui, je procrastine, en langage clair.

En parlant d’adaptation, je ne cesse de m’étonner, que dis-je de m’ébaubir, devant la capacité de la nature à produire, par tâtonnements et hasards successifs, des organismes vivants totalement adaptés à leur biotope.

Par exemple, le pissenlit. Cette irrésistible petite boule, plus légère que du coton, au bout d’une grande tige facilement préhensible par les plus petite mains, ne vous parait-elle pas le sommet de l’évolution ? En effet, sa reproduction est assurée, tant qu’il y aura des schtroumpfs. Résistante, utile puisqu’on peut la manger en salade, elle pousse partout dans nos contrées, dans nos jardins, dans les champs des vaches, au bord de la mer ou dans les prairies alpines.

Un must.

Honnêtement, il y a aussi des fails de l’évolution, des animaux dont on se demande, sérieusement, comment ils ont pu survivre sous cette forme. Evoluer ou mourir, telle est ma devise.

Genre, le panda géant.

Oui, je vois s’agiter dans les chaumières, le panda géant, ce gros nounours blanc et noir trop choupinou.
Soyons clairs, il ne survivrait pas s’il n’était pas à la fois le logo du WWF et un fort symbole chinois. Et choupinou.
Incapable de se reproduire correctement, de se déplacer rapidement, mastiquant spécifiquement du bambou 14 heures par jour, parce qu’il le digère très mal.

Degré zéro de l’évolution.
A bas le panda.

Ah oui, sinon, côté évolution, si la nature pouvait faire quelque chose pour moi, côté morphologie humaine, afin que je puisse utiliser un vélo en toute impunité. En effet, l’impression tenace d’avoir participé à un gang-banging après quelques ballades, innocentes pourtant, dans les bois, ne m’a pas quittée durant mes vacances.
Notre mère la terre, merci d'avance.

A bientôt mes petits clous!

PS: Tant que je vous ai sous la main, demain, il parait que c'est ma fête. Pour ceux qui souhaitent absolument me la fêter, j'apprécie les pivoines, les dragibus, surtout les noirs, les livres, les voyages, et les parures Cartier.

14 commentaires:

Mamush a dit…

Bah bonne fête alors!!
Niveau fail de l'évolution je me suis toujours demandé comment la poule avait pu survivre avant sa domestication.

Darby Shaw a dit…

Et dire qu'il y en a encore qui confondent la Teurgoule avec du vulgaire riz au lait à la cannelle !!! (des parigots ça encore ... et devinez ou ils ont leurs maison de campagne ! ... en Normandie bien sur :p)

Petit cadeau Normand aux papilles de ton lectorat parisien : http://www.linternaute.com/sortir/escapade/5-plats-traditionnels-de-normandie/

PMC(Petit moment de culture): Le pissenlit est en plus diurétique et dépuratif (En clair: si tes schtroumpfs en mangent trop ... attends toi à ce qu'ils pissent en lit !)

Darby Shaw a dit…

Au fait .. Il parait que ta fête c'est demain !! alors arrête d'essayer d'avoir une double ration de cadeaux !
;)

Valérie a dit…

@Mamush: la poule était sans doute bien plus intelligente avant sa domestication, je ne vois pas d'autre explication. Sinon, ma fête, c'est demain (d'où la phrase "demain, il parait que c'est ma fête"). Mais merci quand même.

@Darby Shaw: je répête, pour celui du fond: "DEMAIN, IL PARAIT QUE C'EST MA FETE". Demain, adverbe, signifie "le jour qui suit celui où l'on est".

Flooe a dit…

si avec "gang-banging " les pervs de google ne finissent pas sur ton blog je comprends pas... :D:D

ps: t'as dit fête pas anniv...alors les cadeaux hein...:D

Dom Roudoudou a dit…

En fait, ta fête c'est demain. Ou sinon, tu te prénommes Zita. Ce qui est joli aussi :-)

Valérie a dit…

@Flooe: c'est pour ça que j'ai pas écrit gang bang, ça va limiter l'afflux des pervers :D

@Dom Roudoudou: Ben oui c'est demain, c'est ce que je me TUE à dire :D :D

Dom Roudoudou a dit…

Oups .... je suis au fond aussi.

Mamush a dit…

Aux temps pour moi. Je croyais que le fait que ta fête soit demain ne m'empêchait pas de te la souhaiter aujourd'hui. J'ignorais l'existence de conventions strictes quant au souhaitage de fête. J'espère que mes actes n'entraineront pas de conséquences trop graves et que si j'ai pu blesser par mon ignorance quelque personne, elle aura l'obligeance de bien vouloir accepter mes plus plates excuses ainsi que mes plus respectueuses salutations. Je tenterais à l'avenir de ne plus commettre ce genre d'erreur. Je te remercie de ne pas m'avoir banni de ce blog malgré mon impardonnable erreur. Tu es magnanime.

Darby Shaw a dit…

@Valou ... ok, j'avoue, j'avais la tête ailleurs ! Mais on se marre tellement plus au fond que les deux premiers de la classe là qui lisent ton billet pour la huitième fois dans le but d'en extirper la subtantifique moelle !! Hein Doudou, on est pas comme ça nous !! ;)

@Deux premiers de la classe : Gang-Banging n'est pas dans le dictionnaire, arrêtez de chercher.

@Mamush : GrEgoire, sors de ce corps !!! (Private joke entre moi et moi)

berengere a dit…

Bon, ben, bonne fête quoi !

astroceline a dit…

Bonne fête !
Avec en prime quelques Dragibus noirs (pas tous non plus parce que ce sont aussi mes préférés, mais bon , je veux bien partager) !

Flooe a dit…

"limiter l'afflux des pervers"....c'est fait exprès ? :D xD

Valérie a dit…

@Dom Roudoudou: m'étonne pas de toi ça tiens...

@Mamush: Non mais tu me connais, au fond je suis psychorigide, on a des principes où on n'en a pas hein.

@Darby Shaw: OUi, avoue que tu me lis en diagonale en fait...

@berengère & Astrocéline: merci!

@Flooe: ben heu... je ne pense pas que les commentaires soient indexés par les moteurs de recherche. Enfin, je ne sais pas.

Publier un commentaire