lundi 5 décembre 2011

Confiteor (mais pas de canard)


Mes chers petits clous,

Je sais, je vous néglige cruellement ces derniers temps, mais j’ai tout un ensemble de raisons parfaitement valables pour expliquer ceci, convenez-en :

  • En cette période de bientôt Noël, je suis fatiguée d’avance à l’idée de devoir réfléchir pour faire des cadeaux à tout le monde. Je ne vais pas en plus en remettre une couche en écrivant un article (si, parce que je réfléchis aussi quand j’écris un article, même si cela ne se voit pas toujours au premier coup d’œil. Ni au second). Alors, oui, OK, vous m’opposerez que je n’ai pas encore acheté un seul cadeau, ou presque. A quoi je répondrais que .. non rien, en fait. Faudrait peut-être que je m’y mette, tiens ? 
  • Les cambrioleurs qui sont passés à la maison vendredi m’ont piqué (entre autres choses) (autres au pluriel, du genre pluriel multiple, si vous voyez ce que je veux dire) (et en plus ils avaient les pieds pleins de boue) (oui, les empreintes de pieds, la police s’en fout. par contre, ils avaient mis des gants, visiblement) (bref) mon iPad. Je pleure la disparition de cet être cher, et en période de deuil, vous comprendrez bien que je n’aie pas la tête à la gaudriole et aux frivolités. Ou alors, un peu moins. J’aimerais croire encore au père Noël, mais je ne pense pas que l’iPad2 était prévu dans la hotte, cette année… L’avantage, c’est que j’ai une excuse en or pour ne plus prêter mon iPad aux schtroumpfs : « non, tu sais bien, ce sont les méchants voleurs qui l’ont pris. Et si tu n’es pas sage, ils peuvent revenir et te voler ta tirelire, la prochaine fois. Ou même ta DS. » (la terreur est évidemment l’une des ficelles pour étouffer dans l’œuf toute velléité de rébellion du schtroumpf, comme chaque parent le sais).
  • J’ai plein de sujets d’articles (mais alors, plein), sauf qu’aucun n’est drôle. Et pour une raison de parité tout à fait démago, je m’interdis de ne publier que des articles déprimants. Et en plus, c’est chiant comme la pluie, hors de ce côté-là, on est déjà servis en ce moment. Ah mais non, je retire ce que je viens de dire, j’ai vu un rayon de soleil, hier à 13h37 pile. Je me rappelle, je l’ai noté. 
  • Je bosse à plein temps sur la résolution de l’hypothèse de Riemann, histoire que mon nom passe à la postérité d’une manière ou d’une autre (vu que le théorème de Fermat est résolu depuis 1995, j’ai décidé de frapper encore plus fort). Là j’en suis à tenter de comprendre l’énoncé, en fait : « les zéros non triviaux de la fonction zêta de Riemann ont tous pour partie réelle ½ ». C’est le mot trivial sur lequel je bute. Non, parce que trivial, ça dépend pour qui. Ce qui est trivial pour moi l’est-il pour vous ? Hors, comme chacun sait, ça dépend, ça dépasse, et tout ça ne rentre pas dans les cases. Au final, on n’est pas très avancé, quoi. Moi non plus, d’ailleurs. 
  • Et en plus, j’avais écrit un article à la fois intelligent, drôle et tendre sur un sujet passionnant, mais mon chien l’a mangé. Enfin, je ne me rappelle plus bien. C’est peut-être mon hamster qui est tombé malade, en fait.
Mais, promis, je vais m'y remettre. Dès que le souffle divin de ma muse (je dis ma, c'est plutôt mon, mais bon) m'aura apporté à nouveau l'inspiration qui me manque, nul doute que des articles, je vais vous en pondre au kilo. Par contre, si quelqu'un retrouve son numéro de téléphone, ça m'arrangerait. Et non, pas son email, je rappelle que je n'ai PLUS d'iPad.

A bientôt les petits clous!

5 commentaires:

hell62 a dit…

ah merde ... tain c est chaud qd meme

Flooe a dit…

Je savais pas que c'étais chez toi désolé...je te renvoi le tout par Colissimo....


Blague à part, désolé de ce qui t'arrive, surtout avant les fêtes :(:(

Eric a dit…

Arggh, tu me fais redescendre sur Terre, moi qui croyais, en écoutant notre bon président, que la délinquance n'était plus qu'un mauvais souvenir...

Sinon, toujours voir le bon côté des choses :
- l'assurance va très bien de rembourser (c'est connu, les assurances remboursent toujours très bien) et l'iPad sera vite oublié lorsque l'iPad2 sera devenu ton compagnon.
- tu as là un prétexte en or pour, enfin, être débarrassée de tous les cadeaux de belle-maman que tu devais laisser visibles dans la maison sous peine de la désoler. Comment, les voleurs ne les ont pas pris ? Qui t'a dit qu'on devait le savoir... la poubelle n'est pas très loin, non ?

Mariedk a dit…

Eric est plein de bon conseils, surtout le dernier ;)

georges a dit…

ça craint !
achète un chien comme dirait mon mari écossais .... en même temps ça me fait bien rire dans la mesure où notre chienne a un sommeil de plomb et se laisse facilement manipuler avec du gras de jambon et des gratouiilles au oreilles....

j'aime beaucoup la menace que tu fais planer sur les DS !

Publier un commentaire