vendredi 30 juillet 2010

Sacrées vacances!

Hello mon petit clou!!

Je vis mes derniers jours au boulot avant de partir... Bon allez j'avoue tout, il me reste une grosse semaine encore à tenir. Semaine durant laquelle je vais devoir préparer le linge, la voiture, la maison pour le retour, les sacs, les listes pour ne rien oublier, oublier quand même, m'arracher les cheveux, souffler sur l'agenda pour que ça passe plus vite, constater que c'est inefficace, peu dormir, me dire que tant pis j'aurai le temps en vacances, rêver, rêver, rêver.

Au boulot, en ce moment, l'ambiance est vraiment caractéristique de la période estivale, ce qui veut dire que:

- Les seules conversations que j'entend tournent autour des vacances, du temps qu’il reste jusqu’aux vacances, de ce que les gens ont fait en vacances, d’où ils ont été en vacances, de ce qu’ils vont faire en vacances, du temps depuis lequel ils sont de retour. Et de la météo, là où ils ont prévu leurs vacances. Voire du temps de trajet.

- Je peux errer dans les couloirs sans croiser âme qui vive, et même avoir l’ascenseur pour moi toute seule. Ma culotte est toujours bien mise du coup, et mes seins à leur place dans mon soutif.

- Je m’inquiète dès mon arrivée de trouver quelqu’un avec qui manger à midi. Ou encore mieux, je réserve la veille pour le lendemain.

- Mon chef m’a laissé la boutique, et il n’avait même pas l’air inquiet en partant.

- Je trouve des rognures d’ongles de pied sur la cuvette des toilettes. Véridique. Véridiquement beurk.

- J'écoute la musique en bossant. Et personne ne proteste.

- Et surtout.. Je compte les jours qu’il me reste avant de pouvoir moi aussi dire ciao la compagnie, je me casse, à moi le ciel, le soleil, la mer, la fraîcheur de l’eau sur ma peau qui glisse dans le bleu, l’immense bleu, les rayons du soleil qui jouent en surface, les algues vaguement inquiétantes sous mon ventre, qui le frôlent presque, les éclats argentés des poissons qui se nourrissent, oscillent avec le courant, disparaissent sans laisser de traces, la sensation de froid soudaine sur ma peau, je bats des pieds et retrouve de la chaleur, une ombre menaçante à la limite de mon champ de vision, un rocher, un poisson ? De l'eau est rentrée dans le tuba, je souffle fort, quelques gouttes persistent et crépitent à chaque inspiration...
La mer...

A bientôt mon petit clou!


Partager

3 commentaires:

Eric a dit…

Alors là le coup de la culotte et l'ascenseur, chapeau :-))
Bonne dernière semaine. Moi c'est ce soir !!!

Flooe a dit…

ouai ben j'en reviens des vacances et c'était super coolissime après 10 ans sans vacances ça repose :p

have fun !! profites en bien !! et surtout gare aux coups de soleil :p

enjoy !!!!

:)

Valérie a dit…

@Eric, @Flooe : fidèles parmi les fidèles, merci d'avoir fait l'effort de commenter. Je vous revaudrai ça.

Publier un commentaire