mardi 21 septembre 2010

Terra incognita?


Bonjour mes petits clous !

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais je suis fan de l’émission «Rendez-vous en terre inconnue». Du moins, je l’étais à ses débuts, plus qu’aujourd’hui, car elle a maintenant comme un air de déjà vu, les questions et les situations étant quasiment toujours les même et les célébrités se trouvant moralement obligées, à la question « alors, qu’est-ce que tu ressens ? » posée par un Frédéric Lopez un peu dans le coltard après 50 heures de route non stop, de répondre par « On se sent tout petit.. Ouaouh c’est extraordinaire, quel accueil, ces gens qui n’ont rien donnent tout pourtant », la larme à l’œil, et de se perdre dans des digressions pseudo-philosophiques sur les vraies valeurs et que finalement l’argent n’a pas d’importance. C’est magnifique, mais aucun n’a donné tout son patrimoine de retour en France, et je parie même qu’ils étaient ravis de retrouver leur salle de bains, leurs appartements de 300 m², leur restaurant favori et leur compte en banque bien fourni.

A voir, donc.

A mon sens, la transition entre leur vie et cette parenthèse ne peut se faire aussi rapidement, il faut le temps d’apprivoiser, de rencontrer les autres, de s’oublier, et ça ne se fait pas en quelques heures.

Et je suis toujours fortement étonnée, lorsque découvrant les quelques mètres carrés où ils vont devoir dormir avec toute une famille, sans sanitaires, eau courante ni électricité, de voir comment les participants gardent bonne figure. Devant la caméra, du moins.

Et puis surtout, l’émission est fortement mise en scène. Trop. Au point de n’être qu’une pâle réplique de la réalité.

Les luttes entre tribus, clans, peuples, communautés pour recevoir l’émission en leur sein sont passées sous silence, tout comme les entorses nombreuses à la modernité, les peuples présentés étant toujours montrés comme des résistants culturels, et les téléphones portables, télévisions, ordinateurs sont donc remisés sous clé le temps de l’émission.

On se demande aussi, sans avoir la réponse, mais en soupçonnant des choses pas très nettes, ce qu’il en est des tractations, quel argent a du être versé pour pouvoir faire l’émission, à qui ?

Les vérités dérangeantes (malnutrition, dépôts d’ordures à ciel ouvert, …) sont souvent passées sous silence.

Et quid du fait que dans TOUTES ces émissions, les chefs, les sages, les guides spirituels présentés, lorsqu’il était question de l’éducation des enfants, souhaitaient à leurs enfants de faire des études pour ne surtout pas être obligés de vivre leur vie plus tard ? La question n’a quasiment jamais été approfondie comme elle le devrait. Leur vie dure mais merveilleuse ne serait donc pas si merveilleuse ?

Et pourtant…Les gens rencontrés sont souvent exceptionnels, à plus d’un titre. Exceptionnels par leurs qualités humaines, leur sens des responsabilités, leur lucidité extrême sur leur situation et celle de leur peuple, mais également leur joie de vivre et cette capacité incroyable qu’ils ont de profiter de chaque moment.

Finalement, la rencontre de l’autre se fait, malgré les caméras, les moyens techniques, la scénographie, les à priori… Petit à petit, la vie en commun, les efforts, les rires, font tomber les réserves de part et d’autre et on se rend compte à quel point l’homme est divers, et pourtant fondamentalement le même. Et à quel point la richesse, c’est l’autre… Toutes choses que les participants s’évertuent à dire en début d’émission en récitant bien leur leçon, mais qu’ils ne vivent qu’après, après s'être débarrassés peu à peu de ce qui n'est pas eux, de l'obligation de faire de bons mots face à la caméra, de la peur du ridicule...

A quand un rendez-vous en terre inconnue avec de parfaits… inconnus ? Je signerais bien malgré tout…

Et vous, que pensez-vous de cette émission ?

A bientôt mes petits clous!

Partager
Photos Libres

4 commentaires:

Flooe a dit…

Jamais vu...mais du coup ça me tente de regarder pour voir de quoi tu parle :)

Mariedk a dit…

Je regarde de temps en temps cette émission qui me plaisait beaucoup au début. Mais comme tu le fais si justement remarquer, on retrouve à chaque fois la même chose... alors à force, ça lasse un peu...
J'ai pourtant été particulièrement émue par Zazie en Paouasie et j'ai aussi bien aimé Murielle Robin en Namibie et Adriana Carembeu chez les montagnard d'Afrique... mais comme toi, je me pose beaucoup de questions sur les coulisses de l'émission. Les participants logent-ils réellement dans la promiscuité qui nous est montrée ou comme pour la fameuse ferme célébrité, une fois les plans tournés, s'en vont-ils rejoindre une tente aménagée avec plus de confort et d'intimité ? Est-ce que tout est réel ou est-ce que tout n'est que mise en scène ?
Le dépaysement est-il assez long pour provoquer de réels changement chez les participants ? Ou tout au plus peuvent-ils se targuer de "l'avoir fait" et en profiter pour assurer leur promo en donnant des interviews et pourquoi pas, plus tard écrire un livre... ?
Je suis tellement dégoûtée par la façon dont nous sommes manipulés à la TV, même pour ce genre d'émission, que je la regarde de moins en moins, réservant mon quota d'heures de TV soit à des reportages très sérieux ou tout au contraire à des séries "chewing-gum pour les yeux" pour lesquelles au moins, il n'y a aucune équivoque...
Mais il y a tout de même une "émission" que j'aime bien regarder. C'est "J'irai dormir chez vous" par Antoine de Maximy. Il n'y a pas de mise en scène. Il partage avec nous ses voyages et ses rencontres et on découvre (de façon pourtant trop sommaire je trouve) d'autres lieux, d'autres cultures, d'autres gens, d'autres façons de vivre et de penser...

Eric a dit…

Ca me fait penser à Coustaud, qui a été accusé un moment donne, d'avoir fait construire un igloo par des esquimaux qui n'en construisaient plus depuis longtemps. Mais c'était tellement plus représentatif de l'idée que nous, européens, avons d'eux.
Et sur l'idée de dépayser plus longtemps les 'stars', je suis tout à fait pour. Y'a qu'à voir Koh Lanta : au début ils sont tous gentils et plus ça va plus c'est la guerre.

Valérie a dit…

@flooe: ah ben oui sans l'avoir vu la chronique manque singulièrement d'interêt :D

@marie: J'aime bien j'irai dormir chez vous... sauf qu'il fait parfois un peu trop le forcing pour trouver absolument un hébergement je trouve, les gens se sentent parfois un peu coincés...

@Eric:enfin c'est toujours mieux à regarder que TF1 ;)

Publier un commentaire