jeudi 16 septembre 2010

Jeudi noir

Hello mes petits clous !

Je suis en mode chaud bouillant là.

Un gentil conducteur de train a eu la charmante attention de renverser son train ET sa cargaison entre ma gare et la prochaine sur la ligne, créant juste un imbroglio monstre ce matin, histoire de nous entraîner pour la grève la semaine prochaine. Trop sympa.

Et encore, il ne transportait que des matériaux, donc pas de morts cette fois ci, on n’a même pas la chance de se sentir au cœur de l’actualité, ni de prendre des photos et des vidéos pour les revendre hyper cher à TF1. C'est pas aujourd'hui que je vais devenir riche, moi.

2 heures quoi. Finalement qu’est-ce dans une vie ?

Et puis ce n’est pas comme si ça tombait un jour ou je devais absolument être à l’heure au bureau pour un truc hyper important.

Finalement, on apprend vite à relativiser le « absolument ».

Justement hier, je réfléchissais à ceci, en réunion. Si, on peut réfléchir en réunion, il suffit juste de ne pas écouter ce qui se dit.

Et donc, je réfléchissais à cette notion d’importance relative que nous accordons aux choses, à la condition humaine en général, et surtout à ce que j’allais faire à manger le soir en particulier.

C’est alors que, par un hasard malheureux, le bruit de fond que percevaient mes oreilles s’est frayé un chemin jusqu’à mon cerveau.

Ca faisait quelque chose comme « blablabla et ce ci est en forte adhérence avec le projet Bidule que je ne vous présente pas car il est géré par votre département, donc vous savez tout ça bien mieux que moi… ».

Hahaha. Trop pas. Jamais entendu parler du projet Bidule, ni Machin d’ailleurs. J’aime apprendre de l’extérieur ce qu’on fait chez nous, vive la communication descendante.

Mais je ne vais pas vous saouler avec mes réunions, vu qu’elles n’intéressent que moi, et encore, pas beaucoup.

En tout cas, ce matin est passé drôlement vite du coup.
Entre mon heure ½ de retard, les problèmes urgentissimes à régler et le café, il est déjà midi.

Dingue.

Bonne journée mes petits clous!

Partager
 
PS: je plaide coupable pour la réalisation du magnifique gribouillis en haut à droite, mais c'est juste le test d'une nouvelle application de dessin sur mon téléphone. Promis je ne recommencerai pas.

6 commentaires:

Georges a dit…

on dirait un test de rorschach ton gribouillis ... et oui j'ai vérifié avant de commenter ça s'écrit comme ça !

Leoetlisa a dit…

Quoi ? Il faut écouter pendant les réunions ? Ha mais on m'avait pas dit, ça change tout là... :D

bbflo a dit…

moi pendant les réunions, je faisais des petits dessins... mais alors des fois j'étais carrément absorbée.

Anonyme a dit…

Moi je n'ai été bloqué "que " 1 heure dans le train. J'ai eu de la chance.

3615 ma vie

N'empêche après ça, j'ai bossé tellement vite que j'ai battu mon record. C'est comme dans une cocotte, on nous met sous pression et hop, après on est ultra efficaces. C'est pour ça que les entreprises sont plus présentes à Paris. Comme ça tout le monde est tout le temps bien comprimé dans les transports et tout le monde travaille mieux.

C'est aussi pour ça qu'ils en branlent pas une à la campagne!


(coin coin)

Eric a dit…

Apprendre par l'extérieur ce qu'on fait dans ma boite : je pense définitivement qu'on bosse pour le même entreprise !
Sinon ce qui est bien avec l'iPhone c'est que tu peux écrire ce billet pendant la réunion. Coooooool.

Valérie a dit…

@Georges: et alors tu vois quoi??

@Leoetlisa:non, uniquement si tu sais pas dessiner.

@bbflo:ah bah voilà toi non plus t'écoutes pas.

@coin coin: qu'est ce qu'on va bien travailler jeudi!!!

@Eric: iPhone power!

Publier un commentaire