jeudi 9 septembre 2010

Fais comme l'oiseau...

Salut mes p’tits clous !

Vous ai-je déjà dit combien j’aime la SNCF (ou la RATP, c’est selon) ? Non ?

Ils sont très attentionnés pour leurs passagers, pensant à leur bien-être au quotidien, les distrayant même en temps de grève.

Exemple : ils organisent des jeux. Mardi, j’ai ainsi pu jouer au Tetris pour entrer dans ma rame, toi tu te décales à gauche et au fond, lui passe en crabe dans les allées, toi tu te mets de profil, et moi, je me glisse dans la petite place. Hop, 5 lignes, score maximum.

Second exemple : Ils pensent à notre santé et nous offrent des cures en spa gratuites. Mardi toujours, séance hammam dans le wagon. La buée enveloppe les corps surchauffés, la transpiration goutte dans le dos, perle sur les fronts, humidifie les nuques. Pas un souffle d’air, et les fenêtres sont bloquées pour ne pas perturber la climatisation. Il parait que c’est bon pour la peau, pour éliminer les toxines, tout ça.

On ressort de là étourdi, chancelant, globalement heureux. Heureux de sortir, et de laisser la meute agglutinée se battre pour les quelques centimètres carrés dégagés par notre sortie.

Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant… Non, à vrai dire, je ne le fais plus. Ou je ne m’en souviens pas, je ne me souviens jamais de mes rêves, faut dire qu’à ce moment là, je dors, ceci expliquant peut être cela.

Je faisais donc régulièrement ce rêve, enfin je continue peut-être mais sans le savoir, du moins sans le savoir consciemment, cette idée est d’ailleurs fort perturbante, quelle part de moi est réelle, peut être que je suis en train de rêver que je tiens un blog finalement et que ma vraie vie se passe ailleurs, mais il faut que j’arrête de voir des films loufoques au cinéma moi.

Je reprends. Je suis sûre que les plus dissipés sont perdus.

Plus jeune, je rêvais donc régulièrement que je volais. Ou que je nageais sous l’eau, respirant telle un poisson, ayant réactivé par je ne sais quel miracle qui me semblait au demeurant fort naturel mes branchies ancestrales.

N’empêche, ce serait pratique. Les branchies, oui. Mais de voler aussi.

Et la télétransportation.

Ils font quoi les scientifiques ? C’est bien beau de jouer à tremper un alliage de fer dans le vin rouge pour le rendre supraconducteur (on se demande qui a eu cette idée, ou plus précisément qui a renversé son verre le jour du pot de départ du professeur Takeshima), mais ils peuvent pas faire des trucs un peu sérieux ??

Aucun sens des réalités ceux-là, je vous jure.

A bientôt mes p’tits clous !


PS: oui, pour la photo, j'ai choisi un aigle. C'est un peu prétentieux, je sais, de me comparer à un aigle, mais vaut mieux ça que mettre une photo, par exemple, de fou à pieds bleus. Tu connais le fou à pieds bleus? Non? Pas possible? C'est un oiseau qui a l'air ridicule, quoi qu'il fasse. Pas de chance pour lui.
La preuve:

Tu comprends, je ne pouvais décemment pas mettre ça. Ca ne faisait pas sérieux.

PS2: (non, pas la console) les puristes auront repéré une énorme erreur dans le billet, sauras-tu toi aussi la découvrir?
Partager
 
 
http://www.photo-libre.fr/

11 commentaires:

Georges a dit…

l'aigle c'est d'un conventionnel... au moins le fou à pieds bleus il assume... ça se trouve c'est la lady gaga des oiseaux...

Flooe a dit…

ah ça aussi c'est un des trucs qui me manque pas :D
j'en était rendu à un point ou je me disais que "quitte à arriver en sueur autant allez au boulot en vélo !!"

Bon courage dans cette jungle underground et moderne :D

ASTRIDM a dit…

la télétransportation, je connais bien, j'en ai même fait le sujet de mon diplôme... si si... je t'assure, c'est vrai ! ne me regardes pas comme si j'étais un oiseau fou des stroumph, encore un autre...! Et sinon, ça va bien en ce moment, et toi ?

Anonyme a dit…

Pour ce qui est des scientifiques, je sais qu'ils étudient aussi le comportement adultérin du fou à pieds bleus (je l'ai lu dans un article en anglais... Je suis fier d'avoir retenu comment on dit fou à pieds bleus en anglais. "blue-footed booby" pour les curieux.)
Enfin bref, ils bossent quoi.

Pis tu te rends même pas compte de ce que tu dis. Imagine un seul instant que la télétransportation existât(hum hum). T'es au boulot tranquille en train de te prendre la tête.Et là un de tes schtroumpf débarque pour dessiner sur ton bureau. Et là ton mari débarque pour te demander où tu as rangé ses cravates. Et là l'autre schtroumpf débarque pour que tu le nourrisse. Et là ton chef qui était en voyage d'affaire arrive pour te donner un dossier à travailler. Et la ta mère débarque. Et là...

Bon enfin... La télétransportation c'est une idée de dinde.
J'ai dit.

(coin coin)

Eric a dit…

Moi j'aurais dit Téléportation (M. Spoke).

Mariedk a dit…

Lol, si j'avais oublié, tu viens de me rappeler pourquoi j'ai horreur des transports en commun...
Et le nombre maximum de ligne au Trétis, c'est 4 madame et non 5 !!!
Et le fou aux pieds bleus à l'air ridicule, je te l'accorde, mais je le trouve mignon quand même.

Valérie a dit…

Bravo Marie, tu as gagné et découvert la grossière erreur que j'avais laissé traîner, rapport au PS2: les lignes de Tétris!! Je suis fière de toi petit scarabée!

Anonyme a dit…

Je croyais que 5 lignes, c'était ton record...

(coin coin)

Carole a dit…

Mardi je n'ai réussi à jouer au Tetris qu'une fois sur deux. Après j'ai du élaborer d'autres stratégies pour avoir droit moi aussi au sauna géant!

hurluberlulu a dit…

Le fou à pieds bleus est très bien je trouve.

Les pays qui prennent comme emblème l'aigle feraient bien de changer pour le fou à pieds bleus. Ça les rendrait plus sympathiques.

Yolande a dit…

Et ben n'empêche que le fous à pattes bleus, il a peut être l'air ridicule, mais c'est le plus intelligent des oiseaux !
(je tiens à dire que je ne l'ai pas deviné, c'est un "professionnel" des oiseaux qui me l'a dit)

Na d'abord !

Publier un commentaire