lundi 29 mars 2010

En voiture, Simone!


Bonjour mes p’tits clous,

Ce matin, comme tous les matins, je l’ai croisé. Seul, dans sa voiture, garé le long de la voie ferrée.

Comme tous les jours depuis 6 mois, y compris les jours les plus froids de cet hiver froid…

La cinquantaine, grisonnant. L’air las, lisant son journal – gratuit bien sûr.

Je ne peux m’empêcher d’imaginer sa famille, le matin, quand il part « travailler »… Son café avalé, il prend la voiture… Et vient se garer là. Là, le long de la voie ferrée. Où ni sa femme, ni ses enfants ne le croiseront.
Il y a 6 mois, la convocation dans le bureau du directeur, pour écouter des mots tels que « conjoncture », « crise », « un homme de votre qualité », « pas d’inquiétude », « retrouvera ».

Pas d’inquiétude.

Ce soir, comme tous les lundi soirs, je le croiserai. Seul, dans sa voiture, garé devant la grande maison qui fait l’angle.

La cinquantaine, cheveux teints d’un brun approximatif. L’air inquiet, lisant son journal, ou bien écoutant la radio. Dans l’attente.

Son histoire sent le cul à plein nez. Le cul, et sans doute un peu l’amour. Ou peut-être l’inverse.

Il attend sa non-officielle, comme tous les lundis. Se sent un peu coupable, lorsqu’un passant le dévisage.

Comme tous les lundis, il rentrera tard du travail.

Et moi, comme tous les jours, je vivrai un peu de leur vie par procuration, celle de ces hommes, seuls dans leur voiture.

A bientôt mes p’tits clous !

Partager
 
Photos Libres

5 commentaires:

lili la baleine a dit…

snif ... vive le lundi hein ?

Valérie a dit…

@Lili :ouaips... Je cherchais un truc drôle et j'ai pas trouvé, ça doi être le décalage horaire ;)

Mariedk a dit…

Je faisais ça aussi à l'époque où je sortais le soir. En passant devant les maisons éclairées, je regardais les gens derrière leurs fenêtres et j'imaginais leur vie...

Eric a dit…

C'est peut-être un détective privé, voire un espion...
Attention à toi !

Valérie a dit…

@Marie: j'adore fair ça ;)

@Eric: sans doute. D'ailleurs mon voisin est un agent du FBI et mon boulanger un ex du KGB passé à l'ouest lors d'une opération - nom de code "chaussons aux pommes"

Publier un commentaire